Le super ordinateur CDC6600

1964

Control Data Corporation

Seymour CRAY
Ingénieur américain
1925 - 1996
(photo)

 

Seymour Cray:

Après des études de Génie Electrique  et de Mathématiques appliquées à l'université du Minnesota, de 1950 à 1957. Il travaille dans ERA (Engineering Research Associates) premier fabricant d'ordinateurs scientifiques. En 1957 il entre à CDC (Control Data Corporation) après la construction des 160 et 1604 lassé de la gestion tatillonne de CDC, il met sa démission dans la balance et la CDC lui permet de créer un laboratoire où il le souhaite. C'est dans sa ville natale, aidé de ses deux "lieutenants" Jim Thornton  et Les Davis qu' il va créer le CDC 6600 avec une équipe qui comprenait 14 ingénieurs et 4 programmeurs . Produit à partir de 1964 il a été l'ordinateur le plus rapide du monde jusqu'en 1969 date à laquelle est sorti son successeur le CDC7600 ..

Le CDC6600:
Ce fut le superordinateur qui détrônait IBM. Le président d'IBM, devant le succès et les performances du CDC6600 écrivit une note interne , fort mécontent interrogeant les collaborateurs l' encadrement et les chercheurs , comment pouvait on se faire ridiculiser par une entreprise, CDC, de 34 personnes y compris le concierge.
En effet le CDC6600 était 3 fois plus rapide que le "stretch IBM 7030". Le CDC 6600 fut le superordinateur le plus rapide du monde de 1964 à 1969 et ne sera détrôné que par son successeur le CDC7600.

Le CDC6600 utilisait 400 000 transistors silicium de Fairchild et, alors que  la ligne de conduite de Cray  est de réaliser des connexions courtes, le câblage absorbait 160 km de fil.

Une horloge 10 MHz 4 phases cadençait le CPU et permettait pour certaines instructions une exécution à 40 MHz

On y trouve:
8 registres opérande de 60 bits
8 registres d'adresse 18 bits
8 registres d'incrémentation
On peut trouver plus d'informations sur la structure sur le site:
http://ygdes.com/CDC/cdc6600.html

Le 6600 était conçu en forme de croix:
- deux branches étaient occupées par l'unité centrale et la mémoire centrale
- une troisième la logique de commande
- la quatrième la mémoire et logique de commande des processeurs périphériques.
A l'extrémité de chaque branche une unité de refroidissement au fréon qui seront reprises dans le Cray_one

un CPU principal à jeu d'instructions réduit permettant une plus grande rapidité d'exécution (ancêtre du RISC) et 10 processeurs périphériques très rapides destinés aux tâches annexes telles que les entrées-sorties.
Plus de 100 machines ont été vendues pour un coût d'environ 7 millions de dollars

Le 6600 était équipé de mémoires à tores de ferrite pour lequel Cray est parvenu à ramener les temps d'accès à 1 ms. La capacité mémoire était pour l'époque énorme, 131 000 mots de 60 bits ( 10 mots de 6 bits , pas encore d'octet à cette époque).
Il a équipé notamment les laboratoires de Los Alamos, et la NASA

Le CDC7600: fut le successeur du 6600 dix fois plus rapide. Il était cadencé par une horloge à 36,4 MHz Ce gain était du non seulement par l'utilisation de transistors plus performants et de circuits intégrés, mais surtout à l'utilisation d'un pipeline  et une architecture parallèle . Chaque étape du pipeline possédait son ensemble de circuits indépendant des autres. Son jeu d'instruction réduit permettait un temps de décodage et d'exécution court. Cependant, le 7600 était instable et les "plantages" fréquents

 

 

Numéro de la Fiche 215
Dernière mise à jour 25/03/2014