La Machine IAS
1945 - 1951

John Von Neumann et Julian Bigelow

 


Pour l'ordinateur IAS ( Institute for Advanced Study) conçu par Von Neumann mais pour la réalisation ce fut Julian Bigelow qui fut désigné ingénieur en chef assisté de Golstein .  Cet ordinateur nécessitait une mémoire rapide, au début il était prévu d'utiliser un ( ou des) Tube Selectron mais l'étude de ce tube ce tube mit plus longtemps que prévu et une fois réalisé son prix était très élevé. C'est donc un Tube de Williams qui fut utilisé.

Tube de Williams
le tube de Williams était un tube cathodique avec lequel on pouvait inscrire des points sur l'écran dont les adresses étaient leurs coordonnées XY . La  rémanence du tube permettait de conserver l'information et une réactivation était nécessaire pour accroître le temps d'affichage. Une plaque était appliquée sur l'écran pour lire le contenu de la mémoire

A gauche tube Selectron

 

A droite tube de Williams en cours d'essais, tous les points (1024) sont affichés

La machine fut pleinement opérationnelle à partir de juin 1952 et fonctionna jusqu'en 1958. Elle utilisait des mots de 40 bits ( 2 instructions de 20 bits) , possédait une mémoire vive de 1024 mots (5,1 Ko) et possédait 2 registres, un accumulateur et un multiplicateur/quotient.

Le programme était stocké en mémoire vive avec les données ce qui permettait de changer les adresses de saut par une écriture. Cependant il en résultait un embouteillage sur le bus qui prendra le nom de goulot d'étranglement de Neumann

Comme dans la machine de Neumann et Turing, Neumann est fidèle à son concept de programme enregistré avec les données. Le terme de mot binaire prend tout son sens. Un nombre binaire dans un ordinateur n'est pas forcément une valeur numérique. Il y a les mots binaires à valeur numérique , les données ou les adresses, et les mots binaires qui sont des commandes , les opérandes.

 

 

Numéro de la Fiche 207
Dernière mise à jour 24/01/2014