Kamerlingh ONNES
Physicien néerlandais
1853 - 1926

 

Supra conductivité

 

Forester Jay Memoire_ferrite
Kamerlingh Onnes professeur de physique expérimentale à l'université de Leyde de 1882 à 1923 crée en 1904 un laboratoire de cryogénie

Le 10 juillet  1908 Onnes et son équipe parviennent à liquéfier de l'hélium.
L'hélium gazeux est comprimé, refroidi à l'hydrogène liquide (-252,7°c soit 20,4K) puis brusquement détendu, la température de l'hélium alors baisse et de l'hélium non seulement se liquéfie (-268,9 °c soit 4,2K) mais encore le liquide put atteindre la température de 0,9K. L'hélium ne peut être à l'état solide à la pression atmosphérique il nécessite une pression de 25 bars, de l'hélium solide a pu être obtenu par un élève et successeur d'Onnes , Willem Hendrik Keesom en 1926. En 1937, Pyotr Léonidovitch Kapitsa découvre la disparition complète de la viscosité de l'hélium à 2,17K il le qualifiera de superfluide.

A partir de 1911 Onnes  et son équipe mesurent la résistivité du mercure à basse température. Ils constatent la disparition complète de résistance électrique du mercure à 4,2K. Onnes donnera le nom du nouvel état dans lequel se trouve alors le mercure d'état supraconducteur.

 


diagramme extrait du site: http://bibnum.education.fr/physique/thermodynamique

Numéro de la Fiche 54
Dernière mise à jour 15-01-2013