William STURGEON
Physicien britannique
1783 - 1850

 

Invente l'électroaimant

 

Fils de cordonnier, il est mis en apprentissage très jeune (10 ans) chez un autre cordonnier dés qu'il le peut il quitte la cordonnerie et s'engage dans l'armée. A 37 ans il quitte l'armée et lit des ouvrages de physique. Il donne des conférences sur ses lectures et réalise des expériences.
 En 1824, il est nommé maître de conférence au Collège Militaire Royal d'Addiscombe

Il crée en 1836 la revue "Annals of Electricity"

Electroaimant:

Suite aux travaux de François Arago, il enroule 16 tours de fil de cuivre sur une tige de fer en "fer à cheval" connecté à une simple pile il parvient à soulever une barre de métal de 9 livres ( environ 4 kilogrammes). Ce premier électroaimant est exposé à Londres en  1825.

 Pile:

En 1830 il améliore les performances de la pile de Volta.

Il remarque que, dans la pile de Volta, une pellicule constituée de minuscules bulles d'hydrogène recouvre la plaque de Zinc augmentant la résistance interne de la pile et par conséquent diminue  la tension de sortie lorsqu'elle débite.

Un autre point noir est la dégradation de la plaque de zinc qui diminue la durée d'utilisation de la pile.

Il conçoit une pile constituée d'un cylindre de fer moulé dans lequel est placé un amalgame de zinc avec du mercure séparé du fer par une feuille de carton le tout baignant dans l'acide sulfurique.

 

Moteur
Il démontre que le moteur à courant continu est réalisable en utilisant un commutateur

Galvanomètre:

En 1836 il améliore le galvanomètre qui a été inventé par Ampère       

 

Les images sont empruntées au site :
http://www.whittingtonvillage.fsnet.co.uk/html_pages/william_sturgeon/william_sturgeon.html

 

 

 

Numéro de la Fiche 12
Dernière mise à jour 14-01-2013