Ferdinand BRAUN
Physicien allemand
1850 - 1918

 

 

Ferdinand Braun est né en Allemagne à Fulda en 1850. Après la guerre de 1870 Strasbourg est allemande et sa chaire de Physique Expérimentale est la plus en vue en Allemagne après Berlin. En 1895 il devient professeur directeur de l'institut de physique, c'est à Strasbourg qu'il va faire l'essentiel de ses découvertes. En 1915 il est envoyé à New York pour témoigner à un procès concernant des brevets de radio électricité. A nouveau c'est la guerre, les Etats Unis vont rompre leurs relations diplomatiques avec l'Allemagne en janvier 1916 et en avril ils entrent en guerre. Ferdinand Braun sera mis en résidence surveillée, il ne retournera plus en Allemagne , il mourra en 1918 à New York.

En 1875 Ferdinand Braun découvre que le sulfure de plomb , la galène, qui est le principal minerai du plomb, ne suit pas la loi d'ohm. Suivant le sens du courant la résistance est très faible ou très élevée. Il a découvert l'ancêtre de  la diode. Il n'utilisera cette propriété, effet redresseur, qu'en 1906.  Cette découverte sera un peu plus tard utilisée en radio électricité dans les postes à galène qui vont prendre leur essor en 1907.

Dans la photo ci contre on voit le morceau de galène avec le fil de contact (sorte de petit ressort) qu'il faut placer au bon endroit sur le morceau de galène qui va assurer la fonction redressement.

 Si vous souhaitez réaliser un tel poste ( avec une diode moderne) vous pouvez trouver tous les détails de réalisation à l'adresse :
 
http://artaban630.over-blog.fr/article-la-t-s-f-50973081.html

 En 1897 il conçoit un tube spécifique afin d'étudier les rayons cathodiques. Il s'agit d'un tube à cathode froide, dit "tube de Braun" qui est l'ancêtre du tube d'oscilloscope la déflection du faisceau d'électron est assuré par des bobines magnétiques. Il faudra attendre 1922 pour voir des tubes à cathode chaude (voir cathode froide cathode chaude ci dessous)

En 1898 il se lance dans la transmission sans fil (TSF) Marconi que l'on considère comme l'inventeur de la radio, réalise des dispositifs dont la portée est de 15 km . Braun va séparer l'antenne du circuit d'accord en utilisant un couplage inductif entre l'antenne et le circuit d'accord. Il obtient alors une portée de plus de 60 km. Il brevette son système en 1899.

Il partage le prix Nobel de physique avec Marconi en 1909

Cathode froide - cathode chaude.
Dans un tube à cathode froide ou à cathode chaude , pour qu'un courant puisse circuler, il est nécessaire que des électrons quittent la cathode pour migrer vers l'anode. Dans un tube à cathode froide il est nécessaire d'appliquer une forte tension entre anode et cathode plusieurs dizaines de kilovolts , le gaz contenu dans le tube , même si la pression est extrêmement faible, se ionise et devient conducteur, tout le champ électrique s'établit alors au niveau de la cathode , les ions+ , accélérés par le champ bombardent la cathode et cèdent leur énergie et arrachent des électrons assurant ainsi le passage du courant. Mais le bombardement arrache aussi de la matière et désagrège la cathode ( Sputtering) qui va se condenser sur les parois du tube .
Lorsqu'on chauffe suffisamment une cathode, on donne de l'énergie aux atomes et des électrons peu accrochés à leur noyaux, cas des métaux, quittent la cathode et forment un nuage autour de celle-ci. Lorsqu'on applique une différence de potentiel entre anode et cathode un courant peut passer pour des tensions plus basses et la cathode qui travaille  "en charge d'espace" ne subit plus de bombardement.

Numéro de la Fiche 35
Dernière mise à jour 15-01-2013