Alessandro VOLTA
Physicien Italien
1745 - 1827

 

Invention de la pile, ouvre la porte à l'expérimentation
Fondamental !

Professeur à l'université de Come puis de Pavie Alessandro Volta a déjà un passé scientifique dans le domaine de l'électricité lorsqu'il se met à étudier la publication de Galvani. En 1779 il étudie l'électricité produite par le contact de deux métaux, construit un électroscope très sensible (voir ci dessous). Il collabore en France avec Lavoisier et Laplace à l'étude de l'électricité atmosphérique.

Lorsqu'il étudie les publications de Galvani, il ne met pas en doute la validité des expériences réalisées mais les conclusions que Galvani en tire. Pour lui, c'est l'association des deux métaux qui produit de l'électricité. Une controverse va naître entre les deux hommes, polémique salutaire puisqu'elle va conduire Volta à étudier l'électricité produite par la mise en présence de deux métaux différents et de réaliser la première pile électrique.

Jusqu'alors on ne connaissait que les machines électrostatiques qui pouvaient produire des tensions élevées mais des énergies faibles. Elles  permettaient de faire des expériences spectaculaires mais brèves, difficile dans ces conditions d'étudier les phénomènes électriques. Lorsque Volta réalise sa pile qui va permettre de fournir de l'électricité de façon stable, la révolution électrique commence. Donner à l'unité de différence de potentiel le nom de Volt en l'honneur de Volta n'est que justice.

Volta publie dans une lettre en français datée du 20 mars au président de la Royal Society l'invention de la pile électrique qu'il a mise au point le 17 mars 1800 . En 1801 Volta présente sa pile devant l'Institut de France et y énonce la loi des tensions, ainsi que la valeur des tensions de contact des métaux classés par ordre d'électropositivité décroissante, du zinc à l'argent. Napoléon Bonaparte, qui assiste à cette séance, lui fait décerner une médaille d'or, lui accorde une pension et, le nomme comte et sénateur du royaume de Lombardie.

La pile de Volta:


Photo empruntée à Wikipedia

il est possible de réaliser une pile en plongeant dans un verre d'eau salée deux lames face à face l'une de zinc l'autre de cuivre , apparaît entre les deux lames une différence de potentiel un peu inférieure à 1 volt. Il est possible de disposer plusieurs de ces dispositifs en reliant le zinc de l'un au cuivre de l'autre, les tensions alors s'ajoutent.

Un tel ensemble n'est pas très pratique, aussi Volta a réalisé un ensemble déplaçable en empilant dans un tube de verre une rondelle de zinc, une rondelle de tissus imprégnée d'eau salée, une rondelle de cuivre puis au contact avec le cuivre une nouvelle rondelle de zinc, tissus, cuivre et ainsi de suite.

Tous les composants sont empilés d'où le nom de pile

Electroscope:

Un électroscope est un petit appareil permettant de mettre en évidence la présence d'électricité statique. A l'intérieur d'un récipient en verre pendent deux feuilles d'or très fines reliées à un conducteur qui traverse le couvercle isolant et se termine par une petite sphère métallique. Lorsqu'on touche la sphère avec un objet électrisé l'ensemble sphère, conducteur, feuilles d'or s'électrise. Les feuilles d'or électrisées par des charges de même signe se repoussent et s'écartent l'une de l'autre.

 

 

Les vidéo ci-dessous ont été réalisées à l'Université de Rennes sous l'égide du CNRS(www.ampere.cnrs.fr ).
La première dure 6minutes 15s et montre essentiellement comment est réalisée la pile de Volta

La seconde vidéo d'une durée de 3 minutes montre les effets d'une mise en court-circuit d'une pile de Volta

Numéro de la Fiche 03
Dernière mise à jour 14-01-2013